Juan Socas

EMS RÉSIDENCE Berges du Leman . VEVEY


Juan Socas

L'extension se compose de deux parties distinctes, le rez-de-chaussée avec l'espace rencontre, et le volume réservé aux unités de soins. Le rez-de-chaussée a pour vocation de devenir l'espace rencontre de l'édifice, lieu de vie et d'activité orienté autour de son patio.
















IMPLANTATION
Le volume de quatre niveaux est réservé aux deux unités de soins, qui vient s'implanter sur la zone Nord Ouest du gabarit. Ce volume en retrait du bâtiment existant facilite l'autonomie de fonctionnement, ainsi que la mise en œuvre de ce bâtiment. Les circulations dans les espaces extérieurs sont séparées; d'un côté l'accès véhicules; et de l'autre le cheminement praticable en chaise roulante avec ses espaces de repos. Le parc est traité comme un havre de paix, synonyme de balade en nature en toute sécurité en intégrant les terrasses au sud du batîment et un jardin potager à hauteur d'assise.
ESPACE DE RENCONTRE
Le rez-de-chaussée est voué à l'espace de rencontre, largement ouvert, ou nait un patio de verdure entre les espaces communs. La salle à manger vient profiter du jardin d'un coté et du patio de l'autre. Cette espace de rencontre de plein pied, vient asseoir le bâtiment existant sans en occulter la visibilité. Les circulations jouissent de différentes dilatations les rendant plus claires et lisibles.
UNITES DE SOINS
Le volume des unités de soins, est constitué de quatre niveaux, chaque unité de soin occupant deux niveaux successifs. Les chambres viennent s'orienter en périphérie de l'édifice, au Nord et à l'Ouest profitant ainsi du paysage et du parc. Un fonctionnement en noyau dur permet une déambulation en boucle, ponctuée de nombreuses vues et ouvertures. L'éclairage naturel, créé un système de repérage facilitant la vie des usagers.

FAÇADES
L'extension joue d'un double langage visuel, tout d'abord le socle en rez-de-chaussée largement ouvert destiné à l'espace de rencontre. Il s'apparente à une couche fine, lieu de rencontres et de lumière. Le bâtiment réservé aux unités de soins est quand à lui rythmé de plein et de vides, de reflets et de transparences. Le bâtiment existant est très largement respecté afin de faciliter les travaux, et de conserver son aspect institutionnel.
JARDIN SECRET
Le patio qui prend forme au rez-de-chaussée permet de créer un espace de déambulation et de rencontre extérieur securisé. Ce halo de verdure est un poumon pour ce bâtiment, les différents espaces s'orientent tout autour, puisant sa lumière et son ambiance douce et végétale. Le bâtiment joue sur cette porosité pour créer de nombreux espaces communs tous éclairés naturellement.
CONSTRUCTION ET MATÉRIALITÉ
Le choix structurel s'est orienté sur un système mixte beton-bois, avec une large utilisation de bois locale. La structure horizontale avec des dalles collaborantes beton-bois assure la rapidité de mise en œuvre, améliore l'inertie du système et apporte une bonne isolation phonique. La structure verticale est un système murs-piliers qui permet que l'enveloppe externe collabore à la structure permettant une grande flexibilité dans la modulation des percements en façade. Le rythme alterné des ouvertures allie le verre, le béton et le bois. Les toitures végétales intègrent l'ensemble dans le paysage et assure une haute efficacité au niveau thermique.

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET MINERGIE
Le projet d'extension sera d'une haute efficacité thermique et corresponds aux critères du label MinergieP-ECO. Les façades du bâtiment seront hautement isolée afin d'en améliorer les performances thermiques. L'ensemble de l'édifice a été conçu comme un volume compact afin de minimiser les contactes avec l'extérieur et limiter les ponts thermiques. Les ouvertures vitrées seront dotées de vitrages thermiquement efficaces afin de restreindre les pertes de chaleur. Un soin particulier sera apporté aux énergies grises des matériaux de construction.
PHASES
La résidence EMS sera laissée en fonctionnement durant toute la durée de la construction de l'extension. Durant la première phase de construction qui consistera en la création du parking sous terrain et du rez-de-chaussée, l'entrée de la résidence s'effectuera par la façade Est.
Puis une fois cette phase de construction terminée, l'EMS aura accès à l'espace de rencontres, tandis que les travaux des deux nouvelles unités de soins débuteront au Nord Ouest du terrain, sans contact direct avec le bâtiment existant. Le volume volontairement en retrait permet une plus grande rapidité et simplicité de construction, tout en laissant l'EMS en fonctionnement complet.
La troisième phase sera la modification et restructuration du bâtiment existant en fonction du projet La conception a été pensée de manière à minimiser cette phase de travaux, et à l'inscrire en toute fin du processus de construction, une fois les deux nouvelles unités de soin en activité.
CONCLUSIONS
Le partit pris de ce projet est de ne toucher qu'au minimum le bâtiment existant pour faciliter la construction et l'autonomie de chacune des unités de soins. L'extension prend en compte les qualités du site pour en tirer le meilleur, la vue et le calme en vue d'améliorer les qualités de vie des résidents. L'organisation interne de l'extension permet l'apparition de nombreux espaces communs, favorables aux relations sociales autant entre les résidents qu'avec leurs visiteurs.

Architecte: Juan Socas
Collaborateur: Flavien Faussurier


0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada