Daniel Firman

Nasutamanus . 2012


+ Galerie Perrotin . Musée d'art contemporain de Lyon

"Nasutamanus" s'annonce comme la seconde d'une trilogie en cours après "Würsa à 18 000 km de la terre". Cette sculpture réalisée avec les techniques de la taxidermie propose la vision aberrante d'un éléphant qui flotte dans le vide avec pour seul point de contact le bout de sa trompe contre un mur. Tout comme l'éléphant précédent, "Nasutamanus" procure un vertige gravitationnel, mais ici aucun calcul scientifique n'est mis en jeu. Tendu, flexe et léger l'animal n’apparaît pas être concerné par notre espace physique, mais semble nous attirer dans sa capacité préhensile du monde.
Galerie Perrotin








0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada