Ruffi . Giandonati

École . Vaulruz


Lapo Ruffi / LRA . Vanessa Giandonati

Le site marque la limite du village de Vaulruz en direction de l’Ouest. En prolongement du centre du village il dialogue avec les terrains agricoles et bâtis qui l’entourent. Dans la continuité de la construction du village et des nouvelles zones à bâtir composées de bâtiments isolés, la nouvelle école est un volume unitaire qui s’élève sur le côté sud-ouest du site de Belle- Fontaine, dans une position qui oriente la vue vers une ouverture du paysage.








Situation, implantation
L’école coiffée d'une grande toiture à croupes fait directement écho à celle qui coiffe la tour du château. A cette forme, prise comme modèle, le projet de l’école ajoute des larges coyaux modifiant le profil du toit, ayant effet d’amplifier la base de la toiture et ainsi générer un espace interne variable: hauteur simple pour les salles de classe, hauteur double pour l’espace de circulation.
Forme, volumétrie
Adoptant une forme rectangulaire, la nouvelle construction s’adapte avec précision à l’espace disponible tout en permettant de définir des lieux aux caractères différenciés: ouverture urbaine à l’avant, intimité d’une cour à l’arrière protégée grâce à une dépression du terrain destinée aux jeunes enfants. Le bâtiment, accessible depuis la nouvelle place de l’école, accueille un préau protégé dans la partie sud-est et s’oriente sur tous les côtés avec une sortie centrale à l'ouest. Cette articulation permet d’envisager la construction d’une extension future, par l’adjonction de deux volume dans des étapes différenciées ou non selon les besoins. Une extension de quatre classes (deux salles au rez-de-chaussée et deux salles à l’étage) ou une extension de deux classes à la fois (une salle au rez-de-chaussée et une salle à l’étage) est envisageable. Les distances à la limite sont respectées pour le projet actuel ainsi que pour son extension future.
Aménagements extérieurs, accès
La disposition du bâtiment dans le site conserve le caractère d’un ensemble posé dans la campagne, entouré de quelques arbres isolés d’essence locale à haute tige. Les aménagements extérieurs sont conçus de manière qu’ils facilitent une séparation entre l’espace piétonnier et le réseau automobile pour que les enfants puissent arriver tranquillement à la nouvelle école. Les aires de stationnement sont positionnées le long de la voie et clairement séparées des zones piétonnières. Les places de dépose bus et les places de stationnement temporaires offrent un accès piétonnier direct au préau. Enfin, depuis le préau, une succession de places reliées par des chemins entre la pelouse et en continuité des cheminements existants, peuvent accueillir des activités différenciées: place de l’école, place de jeux et place de sport.
Organisation, elément spatial
L’école et tous ses services sont réunis dans un unique grand parallépipède à l’intérieur duquel les différents secteurs sont répartis sur le périmètre et distribués sur deux niveaux: le rez-de-chaussée abrite principalement les classes enfantines et quelques autres locaux tels que la conciergerie ou le bureau du responsable; le niveau supérieur les classes primaires et les salles des maîtres et la salle de service auxiliaire. Le local technique et l’économat sont situés vers l'extérieur dans une position accessible à partir de la route pour faciliter les livraisons. Un espace central, à l’image d’un Naos, est au cœur de la composition accueillant un escalier à double rampe. Principalement éclairé par un puits de lumière, cet espace donne sur des vides à double hauteur orientés vers l'extérieur.
Construction, matières:
L’école est une construction entièrement en bois d’épicéa, dans laquelle la structure et l’expression formelle ne font qu’un. Des cadres porteurs conçus comme éléments constructifs et plastiques, apparaissent à l’extérieur comme de fines lames rythmant les façades. Vu de l’extérieur, cette succession de lames verticales apparaît comme un volume clairement défini tout en offrant une certaine transparence selon les points de vue. Au centre de l’école, un système en bois massif crée simultanément l'espace et constitue partie de la structure porteuse pour les murs internes et les planchers. La menuiserie en bois, en suivant le rythme de la façade, s’alterne avec des panneaux de même matière qui permettent la ventilation des espaces. Également à l’intérieur, les parois et les plafonds sont en bois, avec le revêtement des planchers chauffant en linolèum. La toiture, revêtue de tôle, s’accordera avec le temps aux teintes du bois, accentuant l’unité visuelle du volume. Une centrale de chauffage à pellets assure les besoins calorifiques de l’école. La nouvelle école est conçue pour atteindre, voire dépasser, les standards Minergie de manière à réduire la consommation de ressources non renouvelables.

Concours de projets d’architecture - Construction de la nouvelle École à Vaulruz
Client
Commune de Vaulruz
Project name
Bois de cœur
Architect
Lapo Ruffi / LRA, Vanessa Giandonati
Design team
Lapo Ruffi, Vanessa Giandonati
Collaborators
Tommaso Clement, Nicholas Diddi, Stefania Bargiacchi
Site
Vaulruz, Switzerland
Competition
2014
Site area
5.458 sqm


0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada