104 BuildingBuilding | Thomas Raynaud

2semesters 150entradas 150posts 2semestres
Neuchâtel 2020


BuildingBuilding

L’approche que nous avons développée pour réfléchir à l’avenir du Canton de Neuchâtel est fondée sur l’idée d’un diagnostique par le projet plutôt que sur la médication immédiate ou sur une entreprise de simulation d’une future extension de la ville.











Un territoire est une surface fonctionnelle, culturelle et politique. Il peut être constitué de formes architectoniques différentes, voire opposées ou antagonistes. En l’occurrence, l’agglomération de Neuchâtel est composée à la fois de matrices urbaines compactes et de structures paysagères ouvertes. C’est ce qui détermine sa caractéristique objective. Il s’agit d’un environnement qui convoque éléments urbain et non-urbain ; bucolique et non-bucolique. Cependant, la distinction entre l’un et l’autre élément est assez claire, exprimant par-là la valeur du territoire neuchâtelois. Opérant par dissection convergente, la proposition explore l’idée de limite entre deux états – degré zéro de l’attention que l’on porte au territoire. C’est un dispositif qui accommode indifféremment le champêtre et l’urbain, de manière à révéler leur condition intrinsèque. C’est une promenade qui souligne des situations plausibles, des états de fait et des spéculations potentielles.
Thomas Raynaud
associé: Cédric Libert
maître d'ouvrage: Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie




0 comentarios :

Publicar un comentario en la entrada